La bonne santé feminine et masculine & les dépistages suggérés pendant votre vie

À partir de 30 ans 

Faites attention à votre tension. Le comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA)conseille de se faire dépister au moins une fois par an après 30 ans. Selon l’Inserm, un adulte sur trois est concerné par l’hypertension artérielle, c’est la maladie chronique la plus fréquente en France. 

À partir de 40 ans 

À 40 ans, même si vous avez l’impression d’être en pleine forme, plusieurs points sont à surveiller :  

  • consultez votre ophtalmologiste pour vous faire dépister pour le glaucome. Cette maladie due à une élévation de la pression interne de l’œil est la seconde cause de cécité en France. Elle survient en général à partir de 40 ans et sa fréquence augmente avec l’âge. Certains facteurs comme la myopie ou la survenue de la maladie chez un membre de votre famille peuvent augmenter le risque de le développer. 
  • Le diabète de type 2 se déclare généralement après 40 ans. Si vous avez un facteur de risque (antécédent familial, obésité, hypertension), il est recommandé de faire un bilan glycémique dès cet âge. Il pourra être renouvelé tous les trois ans. Pour les femmes ayant eu un diabète gestationnel, le suivi sera annuel après l’accouchement. 
  • Prenez soin de votre cœur. Il est conseillé de faire un bilan cardiaque à 45 ans. Il pourra se répéter tous les ans si vous cumulez plusieurs facteurs de risque (tabagisme ou antécédents familiaux, hypertension artérielle).

À partir de 30 ans 

Faites attention à votre tension. Le comité français de lutte contre l’hypertension artérielle (CFLHTA)conseille de se faire dépister au moins une fois par an après 30 ans. Selon l’Inserm, un adulte sur trois est concerné par l’hypertension artérielle, c’est la maladie chronique la plus fréquente en France. 

À partir de 40 ans 

À 40 ans, même si vous avez l’impression d’être en pleine forme, plusieurs points sont à surveiller :  

  • consultez votre ophtalmologiste pour vous faire dépister pour le glaucome. Cette maladie due à une élévation de la pression interne de l’œil est la seconde cause de cécité en France. Elle survient en général à partir de 40 ans et sa fréquence augmente avec l’âge. Certains facteurs comme la myopie ou la survenue de la maladie chez un membre de votre famille peuvent augmenter le risque de le développer. 
  • Le diabète de type 2 se déclare généralement après 40 ans. Si vous avez un facteur de risque (antécédent familial, obésité, hypertension), il est recommandé de faire un bilan glycémique dès cet âge. Il pourra être renouvelé tous les trois ans. Pour les femmes ayant eu un diabète gestationnel, le suivi sera annuel après l’accouchement. 
  • Prenez soin de votre cœur. Il est conseillé de faire un bilan cardiaque à 45 ans. Il pourra se répéter tous les ans si vous cumulez plusieurs facteurs de risque (tabagisme ou antécédents familiaux, hypertension artérielle).

À partir de 50 ans 

  • Continuez de faire inspecter votre peau régulièrement car les carcinomes cutanés, les plus fréquents cancers de la peau, touchent surtout les personnes de plus de 50 ans. 
  • Pensez au test de dépistage du cancer colorectal. Aussi appelé cancer de l’intestin, il représente la deuxième cause de décès par cancer en France. Or près de 95% des cancers colorectaux sont diagnostiqués après 50 ans, chez les hommes comme chez les femmes. À partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans, vous pouvez bénéficier d’un test de dépistage gratuit, tous les deux ans, dans le cadre d’un programme national mis en place par l’Assurance maladie. Détecté rapidement, ce cancer se guérit dans neuf cas sur dix. 
  • Rendez-vous chez votre ophtalmologiste pour vérifier que vous n’êtes pas atteint de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette maladie est la première cause de malvoyance en France, chez les personnes âgées de plus de 50 ans. Pour la dépister avant qu’elle ne se déclare, il est nécessaire, à partir de 55 ans, de se rendre tous les ans chez votre ophtalmologue pour effectuer un examen de fond de l’œil. 

Si vous êtes une femme

Dès 50 ans, une mammographie est recommandée tous les deux ans pour prévenir le cancer du sein. 

Avec la ménopause, le risque de développer une ostéoporose augmente. Cette maladie du squelette rend les os plus fragiles et accroît donc considérablement le risque de fractures. Elle est deux à trois fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme. Un examen radiographique, l’ostéodensitométrie existe pour la détecter et suivre son évolution. Si le vieillissement et la ménopause sont les principaux facteurs de risque, il en existe d’autre comme l’hyperthyroïdie, une carence en vitamine D ou encore une consommation excessive de tabac et d’alcool.  

Si vous êtes un homme 

Plus d‘un homme sur neuf déclarera un cancer de la prostate au cours de sa vie. Cependant, ce cancer se déclare rarement avant 50 ans. Le dépistage organisé du cancer de la prostate n’est pas recommandé par les autorités de santé. En cause : la lourdeur des traitements et le fait que tous les types de cancer de la prostate ne nécessitent pas d’être traités. L’Association française d’urologie plaide cependant pour un dépistage via un dosage de PSA (antigène prostatique spécifique) à partir de 45 ans pour les personnes à risque et à 50 ans pour les autres. Si les troubles urinaires ne sont pas toujours révélateurs d’un cancer de la prostate, ils doivent cependant vous amener à consulter votre médecin traitant ou un urologue.  

J’espère que cet article avec celui que j’ai publié il y a quelques jours de cela, est suffisant pour vous guider à prendre soin de votre corps en suivant le calendrier d’examens médicaux et dépistages requises. En suivant mes suggestions, vous aurez la plus grande chance d’avoir une vie rempli de bonne santé et en étant la meilleure version de vous-même pendant beaucoup de décennies. Surtout ne pas devenir paresseux en programmant des rendez-vous de dépistages, car ils sont votre meilleure protection de vous maintenir en bonne santé. Bonne chance sur le chemin de votre propre vie dont seulement vous est responsable. Je vous envoie tous mes meilleurs vœux quant il s’agit de votre santé physique et émotionnelle. Bonne chance à toutes et à tous.

Dr Michel Elinski, East Hampton, New York, États-Unis (psychiatre et médecin général)

Published by Psychiatre, couturier de courtepointes, apprenant perpétuel de français, jardinier

Psychiatre, couturier de courtepointes, apprenant perpétuel de français, jardinier. Ces sont mes passions de la vie et une source de ma propre psychothérapie et mon bonheur.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: